Accueil
 
News
 
Vu par ...
 
Portrait
 
Filmo
 
Films
 
Séries TV
 
 Les Aventures du Jeune Indiana Jones (Young Indy)
 Le Voyageur (The Hitchhicker)
 Beyond Belief
 R.I.S. Police Scientifique
 Julie Lescaut
 Le Sang de la Vigne
 Mongeville
 Meurtres en Haute-Savoie
 Meurtres en Lorraine
 Red Shoes Diaries
 Alex Santana, négociateur
 Alice Nevers
 Destination Mars
 Highlander
 L'Immortelle (The Raven)
 Les Redoutables
   Fiche
 
 
 Oksa
 Soeur Thérèse.com
 Sueurs Froides
 The Nameless
 
Courts & Clips
 
Galeries photos
 
Interview
 
Romans

Votre avis
  Dédales
  Monsieur N.
  Un Amour De Sorcière
  Legends Of The North
  Warrior Spirit
  36-15 Code Père Noël
  Le Passage

 
Contact
 
  René Manzor

Les Redoutables

Votre avis

Donnez votre avis en envoyant un email à : contact@renemanzor.com

Apprécier la mort...
10 Mai 2004 - imdb - davidcristol - Toulouse

Ce « film » est en réalité une mini-série TV. Son thème principal est la mort, et les segments sont pris en charge par différents réalisateurs français. Certains de ces metteurs en scène sont des noms familiers (Claude Chabrol, Georges Lautner). Les autres sont moins connus, avec pourtant au moins un long-métrage à leur actif. Comme on pouvait s’y attendre, la qualité varie selon les segments. Pour ma part je retiendrai surtout l’épisode « Confession », qui a attiré mon attention sur l’ensemble de la série. L’attraction principale en est Christopher Lee dans le rôle de la Mort, c’est-à-dire un rôle parfait pour l’acteur britannique. L’acteur s’en donne ici à cœur joie, campant ce « personnage » avec beaucoup d’humour et un charme sombre qui n’appartient qu’à lui. Face à lui, un prêtre peureux joué par un inattendu Ticky Holgado, ce qui donne un drôle de mélange (réussi !). Lee parle un parfait Français, avec ce murmure très bas qui colle si bien à ses personnages. L’épisode est réalisé par René Manzor, un des rares cinéastes français à poursuivre dans le genre fantastique, depuis le Passage avec Alain Delon il y a une vingtaine d’années. Bref, un segment très plaisant, alors que même Chabrol et Lautner déçoivent à cet exercice...
Copyright © 2006 - René Manzor